Tout sur la pharyngite

La santé humaine peut se trouver affectée par des maux d’origine diverse à des moments donnés. En effet, il n’est pas rare que l’homme soit confronté à des problèmes d’inflammation qui peuvent évoluer vers des complications s’il ne prend pas vite ses précautions.

L’une de ces inflammations est celle du pharynx qu’on surnomme la pharyngite. Compte tenu de l’importance du pharynx chez l’homme, il est important de connaître les maux dont il peut souffrir, d’où l’importance de la connaissance de la pharyngite.

La Pharyngite

Le pharynx est un organe humain qui se situe au-dessus du larynx et de l’orifice d’entrée de l’œsophage. Il est un conduit qui se situe en profondeur à l’arrière de la bouche. Il a principalement trois rôles, le passage des aliments de la bouche vers l’œsophage lors de la déglutition, le passage de l’air qui entre dans la bouche et dans le nez vers le larynx et enfin, il a une influence sur les sons émis par les cordes vocales.

C’est en cas d’inflammation du pharynx qu’on parle de la pharyngite. La pharyngite est une infection qui est souvent virale. 90 {f58c95ff794e457c5a12d6d6969437fe784d2950a95f021af15d063ad67a2ce7} environ des cas de pharyngite sont d’origine virale. Les principaux virus qui peuvent être à la base de cette maladie sont l’adénovirus, le rhinovirus, la coxsackie, le virus respiratoire syncytial, et le virus influenza.

La pharyngite peut aussi être causée par la mononucléose infectieuse. Les bactéries quant à elles ne sont responsables qu’à 10 {f58c95ff794e457c5a12d6d6969437fe784d2950a95f021af15d063ad67a2ce7} des cas rencontrés. La bactérie la plus rencontrée est le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A. Mais ce dernier est souvent rare chez les enfants de moins de 3 ans.

Il existe néanmoins d’autres facteurs qui sont susceptibles de provoquer la pharyngite. Il s’agit de l’exposition à la poussière, de l’intoxication par le tabac, de la respiration buccale, des sinusites chroniques, etc.

Les victimes de la pharyngite présentent comme symptômes la rhinorrhée (écoulement nasal), la conjonctivite, la dysphagie, la toux parfois très douloureuse, l’odynophagie, la fièvre, des malaises généraux, etc.

Traitement de la pharyngite

Pour poser le diagnostic de la pharyngite, il faut faire un examen physique du fond de la bouche et de la gorge. De même, il faut faire attention à d’éventuels autres symptômes.

Comme symptômes pouvant conduire à diagnostiquer la pharyngite, on peut citer : des rougeurs au fond de la gorge, l’augmentation du volume des amygdales, une fièvre de plus de 38 degrés Celsius.

En ce qui concerne le traitement de la pharyngite, il se fait au cas par cas. Si la pharyngite est d’origine virale, on peut utiliser comme traitement la boisson d’eau antipyrétique comme le paracétamol, les pastilles, etc.

Si par contre la pharyngite est d’origine bactérienne, on doit la traiter avec de la pénicilline. En cas d’allergie à la pénicilline, on peut utiliser la clindamycine ou l’érythromycine. Ce traitement permet de prévenir le rhumatisme articulaire et empêche les risques d’une transmission pathogène.

On peut aussi prévenir cette maladie en se lavant régulièrement les mains ou en évitant de partager les ustensiles, les bouteilles d’eau et brosses à dents.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *