Généralités sur l’angine blanche

De nombreuses formes de maladies peuvent apparaître en hiver, mais l’angine blanche est la plus courante. Plusieurs éléments peuvent être à sa cause. Les méthodes disponibles pour les guérir peuvent être naturelles ou non.

Angine blanche : De quoi s’agit-il ?

C’est un trouble qui touche principalement la gorge et se présente par douleurs aiguës. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une substance blanche qui apparaît sous forme de points au niveau de la gorge.

L’angine blanche est en fait le résultat d’un ensemble de bactéries et de virus qu’on attrape par l’environnement tout autour. Les bactéries dans l’air constituent les principales responsables de cette maladie.

Dans la plupart des cas, celle-ci se place sur les amygdales. Ces dernières vont par la suite faire un état de gonflement et prendre un aspect rougeâtre.

Comme pour les symptômes d’angine en général, celle-ci se manifeste par une dysphagie. À vrai dire, on a du mal à avaler quoi que ce soit quand on l’a.

En dehors des ganglions qui s’avèrent des signes apparents de l’angine, une température élevée allant jusqu’à 40 °C est possible avec des maux de tête.

Les causes éventuelles d’angine blanche

L’angine blanche peut avoir de nombreuses origines, mais ses causes plus courantes sont les bactéries et virus. Ce qui fait qu’elle se présente généralement sous deux formes. Soit il s’agit de celle obtenue par des bactéries comme les staphylocoques et pneumocoques, soit elle est d’origine virale.

Une angine blanche de type viral se manifeste par un état de fatigue important et des vomissements. Quand on a cette forme d’angine, on n’arrive pas à respirer comme il faut et une sorte de courbatures se fait sentir.

Comme celle-ci est due en grande à des virus, il y a automatiquement une forme d’infection qui se présente par l’écoulement nasal.

Seul un médecin spécialiste peut détecter efficacement la présence de tel ou tel type d’angine blanche. Afin de mener à bien son diagnostic, le médecin réalise souvent un test connu sous le nom de TDR. Il a pour principe d’analyser les globules blancs en se servant d’une petite bande réactive.

Quelques moyens pour traiter l’angine blanche

L’angine blanche peut s’avérer dangereuse si elle n’est pas traitée à temps. Il n’est plus étonnant s’il est toujours conseillé de faire appel à un médecin en cas de symptômes d’angine détectés.

Le type de traitement à suivre dépend en général de la gravité et du type d’angine qu’on a. S’il s’agit d’un trouble de gorge obtenue à partir d’un virus, le traitement est souvent à base d’antibiotiques.

Des médicaments qui soulagent les douleurs peuvent être prescrits par le médecin.

S’il s’agit par contre d’une angine blanche d’origine bactérienne, l’amoxicilline est le médicament à la base du traitement. Son rôle est de résoudre le souci d’infection bactérienne.

Les macrolides peuvent prendre la place des amoxicillines si le patient a une quelconque allergie. Des antalgiques viennent par la suite s’ajouter à ces remèdes pour lutter contre les inflammations diverses.

À noter que le médecin est le seul à prescrire ces médicaments et le mode d’emploi doit être respecté à la lettre pour avoir un meilleur résultat.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *